J'appelle ça de la narration scénique.

En opposition à la narration séquentielle qui raconte une progression en enchaînant des scènes successives, la narration scénique révèle tout en une scène unique.

Ici, en organisant les divers détritus que j'avais sous la main et en confectionnant une armée de petits bonhommes noirs, je dévoile l'histoire de leur civilisation en une installation : création, apogée, décadence, destruction et mort, ou fuite pour quelques chanceux, sans oublier de raconter eux-même leur légende entre-temps.

petits hommes noirs petits hommes noirs petits hommes noirs petits hommes noirs petits hommes noirs petits hommes noirs petits hommes noirs petits hommes noirs